Exemples

Dévoiler un contenu au clique
Des images avec zones réactives au clique de la souris, plus d'infos sur des zones prédéfinies de l'image en cliquant dessus (Testez sur les Hauts de France, le Grand Est, la Bretagne, la Normandie).
Une carte de géographie ou d'histoire, complexes, avec de nombreux petits détails, un schéma avec de nombreux petits éléments, un zoom de l'écran n'est pas toujours l'idéal, avec en plus une pixellisation de l'image. Avec le zoom intégré l'élève peut analyser en détail une image au survol avec la souris.
Des images avec puces réactives au clique de la souris, plus d'infos sur des points précis de l'image en cliquant dessus
une leçon avec différents slides, des questions, QCM ...
Des étiquettes de mots à replacer dans un texte
Des étiquettes de mots à replacer sur une image
Compléter des blancs
Retrouver les mots justes dans un texte
Retrouver les zones cachées
Une vidéo interactive
Créer des questions à choix multiples
Créer des Quizz d'arithmétique
Créer des Quizz, des questions successives avec différentes options
Créer des Quizz, des questions successives avec un choix simple à chaque question
Créer un jeux de questions/réponses avec progression
Créer une frise chronologique dynamique et attractive
Insérer un diagramme à partir d'OpenOffice ou Word

 

 

Insérer des maths, à partir d'OpenOffice, directement en Latex (avec un éditeur externe si vous ne connaissez pas le Latex)

 

 

Devoir n° 6

 

I. 1) On pose :

Φ(M)=2MAMBMCwidevec%PHI (M)=2 widevec{MA}-widevec{MB} - widevec{MC}

 

Comme H est le barycentre des points pondérés (A;2), (B;-1) et (C;2), on a :

2HAHBHC=02 widevec{HA}-widevec{HB} - widevec{HC}=widevec{0}

 

Or, on a montré qu'il est le symétrique du point G, isobarycentre des trois points A, B et C. Donc, en introduisant ce point H, à l'aide de la relations de Chasles, le vecteur Φ(M)widevec%PHI (M)de vient :

Φ(M)=2(MH+HA)(MH+HB)(MH+HC)widevec%PHI (M)=2(widevec MH + widevec HA) - (widevec MH + widevec HB) - (widevec MH + widevec HC).

 

Et après simplification :

Φ(M)=3HCwidevec%PHI (M)=-3 widevec{HC}

 

2) L'ensemble c1 est l'ensemble des points M vérifiant :

U(M)=V(M)ldline{widevec {U}(M)} rdline = ldline{widevec {V}(M)}rdline

 

Soit : MG=MHMG=MH

L'ensemble  c1 est est donc la médiatrice du segment [HG][HG] .

 

II. Si f est une fonction dérivable sur un intervale I, alors :

- f'(x)0ff'(x) geslant 0 ~dlrarrow ~f est croissante sur I.

-f'(x)0ff'(x) <= 0 ~dlrarrow ~f est décroissante sur I.

 

III. ABCD est un parallélogramme si, par exemple, AB=DCwidevec {AB}=widevec {DC} .

 

DC(2x;3y)widevec {DC} (-2-x;3-y).

Il faut donc résoudre le système {2x=23y=7alignc left lbrace stack{{ {-{2}-x} = {-{2}} } `#` { {{3}-y} = `{7} }} right none

 

On trouve x=0x=0et y=4y=-4

Les coordonnées du point D sont (0;4)(0;-4).

 

IV. Soit Ω%OMEGA l'univers lié à une expérience aléatoire, A et B deux événements de cet univers, Alors :

 

1) a) P(AB)=P(A)+P(B)P(AB)P(A union B)=P(A)+P(B)-P(A intersection B )

 

b) P(Ā)=1P(A)P(bar A)=1-P(A)

 

2) La variance d'une loi de probabilité est l nombre positif défini par :

V=P1(ω1μ)2+P2(ω2μ)2+...+Pn(ωnμ)2=i=1nPi(ωiμ)2V=P_{1}(%omega_1-%mu )^2+P_{2}(%omega_2-%mu )^2+...+P_{n}(%omega_n-%mu )^2= sum from{i=1} to{n} P_i(%omega_i-%mu)^2

Créer des schémas avec l'outil interne, de nombreux symboles préexistants...
drawit-diagram-1